yacht-sultanaExclusif ! Le yacht La Sultana à Tanger

Troisième fleuron des Sultana hôtels, La Sultana Yacht est le premier yacht à vocation de croisières au Maroc. id prestige est heureux de pouvoir, en première exclusivité, vous dévoiler cette fabuleuse aventure. Vogue la Sultana Yacht dans le sillage fascinant des transatlantiques mythiques et des légendes d’Orient...

La Sultana Concept, alliance d’architectes, designers et décorateurs, fort des deux expériences des Sultana hôtels a relevé avec ce yacht un défi d’envergure : Métamorphoser un bateau de lignes de passagers, commandé par la flotte russe en 1962 au plus grand chantier naval de la Mer noire en Bulgarie. Un bateau qui, pendant la guerre froide tint le rôle d’un satellite espion dans l’Atlantique nord et participa à la conquête de l’espace de l’Union soviétique. Son implication fut telle, qu’une série de timbres à son effigie fut imprimée pour le glorifier.

Il fallait donc conserver l’authenticité d’un bateau au passé glorieux et le transformer en un yacht de luxe intégrant les technicités les plus pointues, pouvant naviguer sur toutes les mers et satisfaisant les passagers d’aujourd’hui les plus exigeants.

Une mise en œuvre à la fois colossale et minutieuse; plusieurs mois d’étude, cinq années dans les chantiers navals, des travaux occupant à plein temps plus de 60 personnes: ouvriers, techniciens, ingénieurs spécialisés, architectes navals, maîtres artisans, organismes de certification de premier plan…

La Sultana nait avec superbe, méga yacht moderne de 65 mètres, luxueux, doté des toutes les dernières technicités en matière de confort, de performance et de sécurité dans le sillage fascinant des transatlantiques mythiques, avec ce parfum de légendes orientales qui caractérisent les Sultana hôtels

L’omniprésence du bois sert d’écrin à toutes les pièces. Toutes les essences rares rivalisent en harmonie : acajou, merisier, cèdres du Maroc et d’Amérique ; wengé, jatoba pour les planchers ; Iroko et teck pour le pont.

Ces bois sont travaillés différemment, en colonne, en rondins, sculptés. Parfois, ils se côtoient en alternance pour créer une géométrie ou en marqueterie pour être ludiques. Souvent, ils sont incrustés de filets de citronnier, d’ébène ou de chêne, de fil de cuivre, d’os ou de nacre.

Le marbre, suivant ses origines pare les salles de bain de couleur claire ou profonde. Le cuivre, le cristal dépoli sont dévolus aux luminaires, d’immenses parois en verre gravé donnent de la perspective aux espaces de vie commune.

Tout le mobilier a été crée sur mesure pour assurer une stabilité indispensable aux contraintes de la navigation. Les fauteuils du salon se veulent très profonds et harmonisent leur velours aux fauteuils de la salle à manger, bien campés sur leurs pieds élégants.

So chic and cosy, l’atmosphère se veut une élégante invitation à l’évasion en admirant les reflets d’argent de la mer qu’on voit danser à l’infini...

Ouverture 7 juin 2013

Croisière arabo-andalouse

Texte Yolande Abat © La Sultana

yachtsultana2