kossiportraitsKossi Aguessy... Démasqué !

“Zoo, c'est ma vision du masque africain s'il avait évolué à travers le temps. Je n'avais pas pour une fois envie de faire un objet purement fonctionnel, même si cet exercice est l'essence de ma profession, mais créer un objet dont la fonction soit surtout psychologique et symbolique.”

Réinterpréter le masque africain vous est-il venu à l'esprit comme une évidence pour votre 1ère création avec Y2K ?

Personnellement Zoo fut d'abord un objet de thérapie, que j'ai, apres conception, hésité à proposer, parce que justement non utile dans la fonction, mais dont je suis au final heureux d'avoir produit. Ce qui est important ici, c'est que ce masque ait une vision, la mienne, que cette vision n'ambitionne pas une hunanimité, mais qu'elle permette, comme le narguilé de Hicham Lahlou par exemple, dans tous les cas, une réflexion sur l'évolution de ces objets et symboles qu'ils soient africains du nord ou des suds, asiatiques ou amérindiens. Revisiter cet objet de musée m'est apparu comme une empreinte fortement symbolique, une empreinte de la vie, de l'être humain. Y2K étant une marque métissée par excellence, dans ses produits, ses techniques, son public et ses matériaux entre vision futuriste et savoir-faire artisanal, mes hésitations sur le non fonctionnel pour une fois n'ont pas tenu longtemps.

Concrètement, pouvez-vous nous en dire plus sur la matière et le processus de création de ces «ZOO» ?

Les masques ZOO sont en céramique, qui n'est autre chose que de la terre, cette terre d'ici et d'ailleurs d'où nous venons tous, cette terre-mère nourricière qui nous engendre. Ici, elle est émaillée ou laquée selon les couleurs. J'ai exprès travaillé 10 couleurs assez marquées pour ce masque car pour moi le chocolat et le beige ne sont pas tout ce que jai retenu de mon continent d'origine. Se ballader Place Jamaâ El Fna à Marrakech ou sur un marché au fin fond du Swaziland nous reconcilie de suite avec les couleurs exubérentes. Je n'ai pas inventé le vert gazon, les peintres zoulous l'utilisaient déjà avant. Donc, premier matériau, la céramique, qui après le croquis, et les moules, a permis de voir apparaitre le premier biscuit. Puis ce dernier, que l'on fait sécher pendant une semaine. Après seulement vient l'émaillage et la couleur dont je vous parlais plus haut, les couleurs émaillées sont cuites dans un four à plus de 900°C après application. Ce processus de fabrication est authentique et non standardisé.

Ces premiers masques seront bientôt rejoints par d'autres nommés LOO. La différence entre les 2 ?

En effet, le masque ZOO sera rejoint très prochainement par un masque appelé LOO, une version féminine, pour mieux rencontrer son alter ego en fin d'année. Pour l'occasion les ZOO/LOO seront phosphorescents. Des socles seront également proposés pour les poser. Cette association de noms est aussi un jeu de mot qui se veut plus signifiant qu'il n'y parait. Zoo&Loo fait référence à ce grand peuple irréductible qui résista à tous les assauts ennemis : un hommage à cette grandeur passée mais ancrée dans la terre d'aujourd'hui.

Connaissez-vous le Maroc et ce pays pourrait-il vous inspirer ? Si oui, à quoi pensez-vous?

Je connais bien le Maroc, grâce à de nombreux voyages dans ce pays. Les gens m'ont beaucoup séduits par leurs influences diverses, ce qui me correspond totalement, comme je le dis souvent, ce pays est le Brésil Africain. J'en ai gardé des souvenirs colorés et olfactifs très forts. Je pense à une couleur : le bleu Majorelle notamment, encore une rencontre métissée et globale. Terre de passage et de lien avec l'Occident, ce royaume fait d'épices et de stuc a su bâtir des dynasties impériales qui y ont régné et ont laissé une empreinte fastueuse. C'est un pays-symbole de liberté et d'ouverture d'esprit, un exemple pour l'Afrique. J'ai envie de participer à cette dynamique faîtes de traditions et de modernité. J'imagine des palais high-tech constellés de leds et irisés grâce à la fibre optique, une vision tres "guerre des étoiles" de l'Art Arabo Andalou. C'est forcément       réjouissant.

Pour tout renseignement sur les masques

Aurélien Aromatario - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou +33 6 23 72 64 94

kossi6