walshJoseph Walsh : Un designer à surveiller de très près!

Joseph Walsh est un jeune designer irlandais autodidacte bourré de talents! Ses meubles, d’une grande sensualité, portent aussi l’empreinte d’une grande poésie etdémontrent surtout une imagination créative exceptionnelle. Nous l’avons rencontré, voici son interview!

Quelles sont vos principales sources d’inspiration ?

Le lieu, l’endroit tient une grande place dans mon travail, tout comme il me faut de l’espace pour travailler et explorer ce qui a toujours été présent dans mon travail; le lien intime entre le concept, le design et le processus de création. La série sur laquelle nous travaillons en ce moment s’appellent «Enignum», ce qui veut dire en latin Enigma / Lignum, explorer les mystères de la forme qui surgit du matériau. C’est ce que je fais d’une manière «sympathique» je crois. Je réalise un travail qui exprime ma vision entre nos vies et le monde qui nous entoure, un travail que j’exprime à travers des matériaux les plus naturels possibles.

La maquette réelle est–elle une étape obligée dans votre processus de création et si oui, pourquoi ne pas utiliser de logiciels adaptés ?

La création de modèle en maquette est très important dans mon processus de création. Toucher les matériaux et explorer l’objet manuellement est essentiel pour moi. Je trouve la conception d'objets 3D sur un écran assez limitative, mais c'est sans doute à voir avec mon expérience en tant que fabricant et le désir de réaliser l’objet. Le modèle à l'échelle permet d'obtenir un plus grand sens du potentiel de l’objet lui-même.

Quels matériaux utilisez-vous ?

En ce moment j’utilise du bois de frêne. J’explore son élasticité et toutes ses capacités naturelles. Je ne travaille qu’avec des matières naturelles, je les mets en valeur pour maximiser leur potentiel. Je combine le bois avec d’autres matériaux tels que le cuivre, la feuille de cuivre, le verre, le métal, la soie et du textile tissé de cuivre.

Connaissez-vous le Maroc et son artisanat pourrait-il vous inspirer ?

Mes connaissances sont limitées sur le Maroc, mais je suis intéressé par sa culture, son passé, ses traditions. Je suis bien sûr qu’il y aurait matière pour s’inspirer.

Comment faire si l’on veut acquérir une de vos créations ?

Elles sont en ventes ou en commandes à Milan chez Nilufar Gallery et à Dublin à la Oliver Sears Gallery.

Quels sont vos futurs projets ?

J’ai encore beaucoup à faire dans mon travail actuel. Dans les deux ans qui viennent j’ai beaucoup de travail en vue dont une commande pour le MOMA à New York. J'ai cependant des plans pour faire d'autres projets dans les années à venir qui pourraient impliquer de nouveaux matériaux mais dans une échelle différente. En plus des pièces de mobilier, je vais créer des pièces de grandes tailles. Je prévois de faire quelques installations en intérieur et en extérieur en proposant des pièces sculpturales plus importantes.»

Nous aurons donc certainement l’occasion de vous reparler de Joseph Walsh dans les mois à venir!

josephwalshstudio.com

© Andrew Bradley

walsh2